Partagez|

like something is wrong with her — VREES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
LE SEIGNEUR
NIVEAU : 7


MessageSujet: like something is wrong with her — VREES15.05.17 22:33

Vrees



Le Seigneur

L'insolence

Berserker

Une arme

Féminin

Provocatrice

Limbes



Myron Alexius - Magi : The Labyrinth of Magic

CARACTÈRE

Irrespectueuse ◊ Joueuse ◊ A beaucoup de mal à donner sa confiance ◊ Snob ◊ Tranchante ◊ Ment sans vergogne ◊ Sarcastique ◊ Mesquine ◊ Difficulté avec l'empathie ◊ Arrogante ◊ Charismatique ◊ Se laisse souvent aller ◊ Juge beaucoup ◊ Hautaine ◊ Illogique ◊ A peur d'elle-même ◊ Sinon n'a peur de rien ◊ Parle très mal ◊ Pas spécialement intelligente ◊ Du moins ça dépend ◊ Manipulatrice débutante ◊ Vulgaire ◊ Débrouillarde ◊ Violente ◊ Aime être le centre de l'attention ◊ Sait se montrer bonne ◊ Peut-être une bonne amie ◊ N'aime pas perdre le contrôle ◊ Instable (réellement) ◊ Manque certain d'éducation ◊ Peu parfois se rendre mature Strictement aucun sens de l'orientation ◊ Semble toujours agir de manière désengagée et sans le moindre intérêt ◊ A sa propre idéologie ◊ Gamine dans l'âme ◊ Sans aucune manière ◊ Baille pour montrer son ennui.

Un rire enfantin, joyeux presque provocateur s’échappe de son entre. Elle est là Vrees, si incomprise. Si différente. Qu'importe les événements un fier sourire orne ses lèvres. Elle se moque, rigole. Vit de ce qu'elle observe, de ce qui l'entoure. Un regard hautain, comme si elle vous était supérieure. Vrees vous observe, doucement, sensiblement mais bien jamais silencieusement. Elle s'amuse face à vous, face à vos sentiments. Face à vos pleures et vous souffrance. Parce que Vrees y fait abstraction. Elle ne ressent rien en vous regardant, elle ne sait pas comment agir. Elle ne sait pas comment réconforter, elle ne sait pas comment pleurer. Vrees ne sait rien. Alors elle ne vit pas. Non. Vrees survit face à toutes les éventualités.

Alors elle ne fait que rire. Brillante, éclatante. On lui a toujours dit que ça lui allait bien. Son sourire. C'est pour ça qu'elle ne le quitte pas, parce que c'est la seule chose qu'on lui a donné. La seule chose qu'on lui a expliqué « sourit Vrees et les gens seront plus heureux. ». Alors elle sourit. Simplement. Sauf qu'il n'est pas joyeux, on y décèle quelque chose. Un élément malsain, presque dérangeant. Un sourire non sans franchise, à pleine dent. Pourtant ce sourire, celui qui essaye de venir du cœur est ignorant, il juge, il se moque. Parce qu'il s’allie avec son  caractère. Avec qui elle est. Cette insolence sordide et changeante.

Sans le moindre gêne, elle vous tasse du regard. Les yeux plissées face à votre incompétence.  Toujours présente pour vous dire ce qui la dérange, parce que Vrees n'aime pas être dérangée. Alors, elle dit tout ce qui lui passe par la tête. Les bonnes choses, comme les mauvaises. Mais surtout les mauvaises. Car Vrees, Vrees est toujours dérangée. Pourtant, elle ne cherche pas à mal. Vrees n'est juste pas éduquée. Ou bien, peut-être que finalement, cela n'a rien à voir avec une quelconque éducation. Tout la change, elle supporte, se débrouille dans son ignorance. Toujours de bonne humeur, bien trop instable dans ses actes. Rien ne semble réellement jaugé. Comme si elle agissait pas instinct, juste en suivant ce qui passe à travers son regard.

En vérité, Vrees c'est un peu un enfant. Un enfant gâté par la vie. Il veut être là, devant vous. Que vous parliez d'elle à tout bout de champs. Elle veut que vous l'écoutiez, que vous lui prêtez de l'intérêt. Et pourtant, oui pourtant. Elle ne vous le rendra pas. Du moins, pas maintenant, pas tant que vous le voulez. Bien au contraire. Vrees elle attendra, attendra des années si ça lui plaît. Comme ça. Sans logique. Juste par envie. Mais malheureusement, Vrees n'est pas qu'une enfant. Parfois, rarement. Ou peut-être souvent. Tout dépend du contexte, de ce qui se déroule. De ce qu'elle décide d’accepter. Lorsque vous vous y attendez le moins. Vrees. Vrees elle a beaucoup de secret, elle ment. Une vraie langue de vipère et pourtant elle ne s'y connaît pas trop. Par moment, elle a du mal, alors ça l'a rend triste. Parce qu'elle n'y arrive pas.

Sauf qu'alors, Vrees n'aime pas ça. Elle n'aime pas cette existence. Alors par moment, elle réagit mal. Violemment. Vulgairement. Tout le contraire de ce qu'on pourrait imaginer.  Cette Vrees si enfantine, si insolente qui ne connaît aucune discipline. Ne connaît vraiment rien aux normes de la vie.

Et parfois.
C'est la folie qui l'emporte.  


DOMAINE

« Elle tombe.
T
    o
        m
            b
                e.
S'effondre et disparaît.
Par moment, parfois. Plus rien n'existe pour elle.
Elle perd toute son existence.
Ce laisse entraîner dans la profondeur de l'âme.
Elle ignore tout ce qu'il l'entoure.
Plus rien n'a d'importance.
Vrees n'est plus.
Comme si son cœur s’extirpe de son enveloppe.
Comme si sa raison n'avait jamais existé.
Évaporée. »

Pendant ces instants, plus rien n'existe pour elle. Vrees perd tous ses repères, toutes ses envies. Oublie même jusqu'à sa propre existence. Elle ne ressent plus rien, n'éprouve plus rien. Elle n'est plus celle que l'on connaît, une Vrees inconnue, une Vrees ignorée. Tout son corps est alors emparé par la folie. Une folie puissance qui lui retourne la tête. Alors Vrees n'est animée que par une seule et unique chose, une folie sans vergogne. Presque inimaginable. Ses gestes n'ont plus aucun sens, semblant alors presque inhumain. Elle avance, avance vers cet objectifs inconnu. Capable du pire, parce que rien n'existe pour l'arrêter. Sans raison, des yeux remplis de haine, un cris soudain remplaçant toute parole.

Vrees est alors dépassée. Dépassée par tout ce qu'elle pourrait faire, parce que plus rien n'a de logique. Elle agit par pur esprit de dépendance, une force inimaginable, une agilité imperceptible, rien qui ne peut l'arrêter. Elle ne ressent plus rien, aucune douleur, aucune sensation. Son corps utilisé jusqu'à se froisser de lui même, tous est tiré encore et encore. Juste un besoin vital d'avancer. Elle n'est alors que lobotomisée, n'agissant plus que par instinct. Ne reconnaissant plus ses propres valeurs. Une folie violente qui n'a que pour seule envie de vous faire éprouver la peur. Parce que c'est de cela qu'elle se nourrit en ces temps.

Et lorsque Vrees revient. Retourne dans cette océan de lumière. Arrive à revenir dans ce sombre endroit si semblable aux limbes. Vrees ne peut qu'accepter le désastre s'étalant sous ses yeux. Ignorant ce qu'il vient totalement de se passer

« Un simple instant d’absurdité.
Simplement oublié.
Presque semblable à un instant d'animosité.
Mais pourtant rien n'est contrôlé. »



HISTOIRE

Une courte dizaine d'années tout au plus. Une histoire inutile qui existe depuis pourtant bien longtemps. Bien assez pour être ignorée, oubliée par son propre possesseur. Alors tout commence réellement il y a peu. Lorsque sans le vouloir, Vrees perdue, Vrees sans logique. Avait tout simplement trouvé un endroit fragilisé de la Raisonnance. Un questionnement, un instant de doute. Elle même n'avait pas compris ce qu'elle venait de faire, c'était juste un chemin. Le mauvais chemin, celui qu'elle n'avait pas voulu prendre. Un étrange comportement, alors à cet instant Vrees avait simplement haussé les épaules et n'avaient pas décidé de faire demi-tour. Tout simplement parce que c'était idiot. Idiot et dorénavant impossible. Parce qu'elle l'avait traversé juste au dernier moment.

Mais Vrees est une lignée de complication, ignorant beaucoup trop de chose. Elle avait comme cette nécessité depuis toujours que quelqu'un s'occupe d'elle, quelqu'un de bon. Quelqu'un pour laquelle elle pouvait se rebeller. Être pour ce dont elle existait. Alors tout avait commencé sur un simple soldat. Un homme qui était là. Ou du moins quelque chose qui s'en apparente. Un homme en position de faiblesse, il se fait attaquer. Malgré ses essaies de ripostes, rien n'y fait. Il fini à terre. Tout simplement. Sauf qu'elle est là. Vrees qui observe la scène de loin. Vrees qui ne réfléchit pas et va juste cogner. Elle n'était bonne qu'à ça avant. Chercher les embrouilles. Une histoire de violence, pourtant jamais très suffisante quand elle ne se réveillait pas. Mais là, là elle n'en avait pas besoin. Cet éternel venant des limbes face à de simple humain. Inutile. Ainsi tout cela se transforme en supplication. Un rire tranchant l'air, presque semblable à un grondement. Et il ne reste plus que lui. Cette homme à terre, recroquevillé sur sa personne. Aucune réaction. Alors Vrees, Vrees de son pied essaye de le faire réagir. Mais l'homme ressert un peu plus sa protection imaginée. D'un geste, attrapé il fini part être jeté un peu plus loin sous un excès de colère.

Sauf que cette homme était bien trop bon. Bien trop bon pour ce monde, bien trop bon pour exister. Il avait immédiatement compris d’où elle venait, après tout, rien n'était plus révélateur qu'une corne en plein milieu du crâne. Et c'est pour cela qu'il n'avait pas agit. Par peur. Se disant que tout allait être fini, il c'était tout simplement résolu à la mort. Mais Vrees. Oui. Vrees. Il fini alors par la recueille, accepter de l'héberger parce que Vrees n'est pas bien difficile. L'homme lui apprend un coiffure simple, capable de cacher cette corne d'éternel. Il lui apprend la vie d'ici, les choses à faire. Cet homme bon et gentil. Celui qui était maintenant son socle dans cette partie du monde. Celui pour laquelle Vrees pouvait vivre de son insolence.

L'homme était bien trop bon. Il le savait. Il voyait bien que Vrees se jouait de lui. Mais il ressentait aussi ce petit quelque chose, comme si malgré tout Vrees n'était pas comme les autres. Un je-ne-sais-quoi qui lui donnait l'impression qu'il pouvait croire en elle. Une croyance accordé qui c'était alors étendu jusqu'à la promesse d'un pacte. Le serment qu'ils étaient dorénavant liés. Et c'était là une étrange relation qui les reliait. Lui qui lui apprenait la vie, elle qui augmentait sa force par ses agissements. Un pouvoir qui, pourtant, n'avait jamais été utilisé.

Jusqu'au jour tragique ou toute l'existence qu'ils avaient construit c'était brisée. Vrees qui avait pour habitude de travailler avec cet homme, protégeant ce qu'il y avait à protéger. Peut-être que ce jour-là, la personne qui était apparu. La personne qui cherchait le mal. Peut-être qu'il était comme elle. Comme Vrees. Qu'ils venaient tout les deux du même endroit. Toujours est-il, que ce jour-là alors que l'homme avait été blessé. Vrees était rentrée dans une colère noire. Quelque chose qui ne se contrôlait pas, quelque chose qu'elle avait évité depuis qu'elle avait traversé la Raisonnance. Quelque chose qui n'avait pas lieu d'être dans ce monde rempli d'être fragile. Cette chose qu'elle n'avait auparavant utilisé que lors de potentiel combat dans les limbes. Un simple geste qui suffisait à tout briser.

Jusqu'à même tuer l'homme qu'elle avait pourtant sauvé des années avant.
L'homme qui avait pourtant accepté de l'héberger et de la cacher malgré d'où elle venait.
Celui qui, en quelque sorte pouvait être considéré comme son père.
Lui dont les dernières paroles furent les mêmes que l'habituelle.
Il fallait sourire, Vrees.

Juste vivre sa vie, découvrir. Elle n'a pas de réelle but en réalité.


Petite description de qui tu es, toi, joueur, derrière l'écran.
→  Matty
→ La programmation, le rp, l'écriture, la lecture, la culture asiatique, les mangas etc.
→ Grosso-modo, sans être trop "cheaté" Vrees est plutôt puissante et devrait ne pas avoir trop de problème. Enfin ça dépend un peu. De ce qu'il se passe, de ce qu'il se déroule. Et surtout de son état de pensé. En tant normal, sans utilisation de son don je pense qu'elle tournerait autour du 7,5/10 mais avec le berserker elle doit facilement atteindre le 9.75. Un 0.25 perdu par l’inexistence totale lorsqu'elle est en "transe".
→ Ca serait bien de régler le petit soucis dans le code du templates qui fait que quand on clique sur cette image on arrive directement sur le dernier message posté du sujet parce que c'est assez dérangeant >.<''

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: like something is wrong with her — VREES26.05.17 0:34

Bienvenue sur Evalis, Vrees



Limbe

Niveau 7

Berserk

VALIDE par...
Soluxi Lambier

Te voici donc validé. Maintenant que tu en as terminé avec la présentation, nous te conseillons d'aller remplir ton profil et de créer ton journal. Si jamais tu as du mal à trouver où et avec qui jouer, viens dans la partie recherche de RP.

Dés à présent, tu peux gagner des échos afin d'évoluer dans ce monde.
à toi maintenant de
- recenser ton avatar,
- recenser ton don,
Si tu as une question, envoie un MP au staff qui est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evalis.guildjdr.com

like something is wrong with her — VREES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evalis :: Les chroniques :: Registre :: Population recensée-