Partagez|

Poursuite et rencontre à Evalis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
LE GARDIEN
NIVEAU : 8


MessageSujet: Poursuite et rencontre à Evalis23.04.17 20:36




D
es bruits de sandales claquent sur les pavés d’une ruelle sombre. Leur propriétaire retrousse sa bure à mi mollet, de peur de s’y prendre les pieds si il la tenait autrement. Des perles de sueurs coulent le long de son nez, il est en nage par cette froide nuit tardive. Il fuit un danger mortel, la peur au ventre, des ailes aux pieds. La plus lente des limaces devient guépard lorsque le danger approche, ça tombe bien, car lui est plus habité par l’hédonisme que par la tempérance, et sa panse l’aurais probablement lestée en d’autres circonstances.

Derrière lui, il entend les passants être lourdement poussés par le monstre qui le poursuit. Ils étaient tombés face à face dans le temple de la lumière et il le poursuivait depuis, semblant ne jamais vouloir perde son souffle, ses choses doivent-elles seulement respirer ? Il n’avait croisé que brièvement son regard et rien que de repenser à ses deux pupilles grises comme de l’acier froid, il se sentait courir plus vite.

Il saisit d’une main tremblante la corniche d’une maison afin de s’engouffrer plus vite dans la ruelle avoisinante. La fatigue commençait à le faire délirer, à baver même, mais l’envie de vivre s’accrochait à sa carcasse comme l’odeur tenace d’un parfum renversé sur des draps frais. Il lui fallait fuir, fuir pour survivre, c’était son seul but, vivre pour voir un autre jour. Il courrait, il courrait jusqu’à ne plus sentir ses jambes, mais peu de choses vont plus vite qu’un carreau d’arbalète, carreau qui venait justement de pénétrer dans son occiput protubérant comme dans une pastèque trop mure. Le sang ne tarda pas à sortir de la plaie, les blessures à la tête ont tendance à être très impressionnante, surtout lorsqu’un objet pointu ressort par une orbite vidée de son contenu.

Des bottes, claquant sur les pavés souillés d’un liquide noir profond, s’approchent de l’homme en train de faire des bulles alors qu’il s’étrangle avec son propre sang. Elles appartiennent à un homme en armure complète qui s’accroupi afin d’examiner la précision de son tir. Un soupir passe à travers la visière baissée de son casque alors qu’il remarque que le prêtre grassouillet respire encore.

« Tu es très résistant…même pour quelqu’un de ton espèce… » exprima Soluxi alors qu’il sortait sa dague à rouet de son fourreau. « Ne t’en fait pas…je serais clément. »

L’Éternel levait les mains pour implorer la pitié du seigneur au-dessus de lui, la réponse qu’il reçut sous la forme d’une dague dans son œil encore valide sembla l’apaiser. Lambier se redressa alors que le corps du faux prêtre pourrissait déjà, ils sont étrangers en se monde et une fois que leur âme quitte leur corps le monde les chasses le plus vite possible. Il sorti de la ruelle sombre, s’attendant à devoir se justifier pour le meurtre de sang-froid qu’il venait de commettre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE SAGE
NIVEAU : 6


MessageSujet: Re: Poursuite et rencontre à Evalis26.05.17 22:38

Je crois que c'est un RP libre....? Alors je me suis incrustée en espérant qu'il n'était pas déjà réservé !

Violence à Evalis
Soluxi & Castiel
Evalis, la capitale déchue, effacée par la grande explosion. La ville primordiale de la vallée des rois n'est plus qu'un champs de ruine autour duquel s'est construit les murs de la cathédrale de la lumière. Seul l'Ordre de la lumière et quelques personnes hautement placées peuvent encore se rendre sur les lieux du drame et chercher des réponses à cette calamité qui s'est abattue sur la belle Evalis...


Ah. Evalis. Douce Evalis. Lieu de refuge, lieu de prière. Tant de sang avaient coulé en ces murs. Tant de cris et de massacres. Le cri du fer, le feu dévorant les toitures de paille.
Mais la ville avait su renaître. Pierre par pierre. Mise en lumière par les hommes. Capitale de Dieu sur terre.
Castiel n'aurait jamais dû se rendre là-bas. Pas après ce qu'il s'est passé il y a plusieurs semaines de cela. Il est un revenant, c'est le cas de le dire. Au sens figuré comme propre du terme. Mais il ne pouvait se résoudre à tourner le dos à ce qui est tout sa vie. Ses pensées et ses actes vont à l'Ordre. Il a fait vœux d'obéissance et il s'y tiendra.
Malgré les doutes qui le ronge. Malgré l'ombre de cet anathème refermant ses griffes autours de sa gorge. Il ne devait en aucun cas se faire repérer. C'est une question de vie ou de mort. Surtout de mort.

Le voyage ne fut pas si long que ça lorsque l'on marche de jour comme de nuit. Sans jamais s'arrêter afin de se reposer ou se restaurer. Certes, il aurait pu prendre un cheval. Mais... il n'avait ni argent, ni l'audace l'envie d'en voler emprunter un. Les gens du peuples sont habiles. Ce n'est pas son cas, cela lui est interdit. Moralement interdit. De toute façons, il ne faut pas s'engager dans les traces de Dieu si l'on cherche la richesse.

Mais quoi qu'il en soit. Le voilà. Entre les murs de la cité. Evalis, la grande Evalis, la belle Evalis ! Il ne pouvait être que laudateur à l'égard de cet endroit. Respirer son air l'emplissait de détermination, de bienveillance et attisait son envie de servir l'Ordre. Il avait pu accéder à une chambre pour quelques échos annexée près de l'une des nombreuses chapelles que compte Evalis.
Il pu ainsi prier en toute tranquillité, mais également s'enfermer à clé cherchant à distinguer son reflet au fond d'une coupelle en cuivre.
Le prêtre se retint de jurer. Le contrecoup de cette marche intensive pointait le bout de son nez. Son teint était blafard, presque si blanc que l'on croirait ces nobles se couvrant de farine. Ses cheveux étaient devenus ternes et la racine de ses ongles noircissait.
Castiel hésita un instant à se découvrir, mais il sentait bien ce qu'il allait découvrir. Et en effet, ça n'avait pas raté ! Un bleu au niveau de sa panse. La pourriture commençait à ronger son côté droit. La peau était ramollie, digérée par les miasmes venant de son intestin. Il n'avait que quelques jours pour mettre la main sur une âme.
Car pour le moment, il pouvait bien se cacher sous ses longs habits de prêtre, mais si ses lèvres commencent à flétrir et ses yeux devenaient vitreux... il serait occis sur le champ.
Pour le moment... il avait juste l'air d'être un peu malade et fatigué ? Sait-on jamais ?

Bien. Il n'attendit pas même le levé du soleil pour se pointer devant la grande Cathédrale de lumière. Si impatient de retrouver une part de son chez-lui ! La nuit était fraîche, mais il ne craignait pas le froid. Après tout, il est lui-même froid comme la mort.
Se présentant à l'entrée, il fut bien vite accueillit par un prêtre quelque peu grassouillet, mais fort sympathique. il discuta un moment d'un peu tout. La vie à Evalis, les nouveautés, les problèmes du royaumes.
Castiel se sentait un peu gêné de l'entendre dire qu'il était intéressant. Il y a tellement meilleur que lui ici voyons ! Rien que de voir les supérieurs... Clercs et Paladins... ses yeux brillaient devant tant de noblesse et de force.

Enfin. Jusqu'à ce que son interlocuteur prenne une teinte encore plus cadavérique que la sienne. Un hoquet de surprise, il sursauta avant de reculer face à ce mastodonte de métal. Était-ce un paladin ?! Non, son armure n'est pas aussi décorée, un membre de l'inquisition sans doute. Que lui voulait-il ?.... Non plus ! Il ne semblait pas intéressé par lui.

La seconde d'après, le pauvre Castiel vu son baptême de l'air arriver avant l'heure. Son corps chétif valsa en arrière, poussé par une course poursuite endiablé qui ne manquant pas d'attirer l'attention !
Il n'avait jamais connu pareil remue ménage au temple ! C'est nouveau ?! Pas sûr... il resta un moment là, cul par terre bouchée bée.
Oui. Il resta con.
Son cerveau tentait de remettre de l'ordre avant que sa curiosité ne prenne le dessus. Enfin... curiosité, c'est vite dit !
Il s'inquiétait plus pour ce pauvre prêtre ! Chassé par l'inquisition, un membre de l'Ordre de la lumière ? Il devait y avoir erreur ! Il ne s'agissait que d'une homme bon et bienveillant !!
Desserrant quelque peu son Collero, le voilà se mettre à leur poursuite. Enfin.... tenter. Depuis quand les gens courraient si vite ?! Le prêtre grassouillet, passe encore, mais cet homme en armure lourde ! Bon Dieu, les inquisiteurs étaient vraiment terrifiant, des forces de la nature, le bras armée de Dieu... les rumeurs ne mentent pas...
Il s'excusa presque pour toute les personnes que le chevalier poussait. Cela avait mit bien du bazar dans ces étales nocturnes.
A la fin, il avait tellement de retard qu'il ne les voyait même plus. Alors il suivait le chaos et les plaintes de gens... c'est très efficace mine de rien.

C'est finalement après la guerre qu'il arriva puisqu'il pû entendre, au détour d'une ruelle ces quelques mots.

« -Tu es très résistant…même pour quelqu’un de ton espèce… »

Alors là, Castiel ne savait pas s'il devait se sentir vexé d'être également insulté. Comment cet inquisiteur osait parler à des prêtres comme eux ?! C n'est pas parce-qu’ils sont en tissus qu'ils ne méritent pas le respect ! Nous sommes tous des enfants du seigneur voyons !
Et pourtant. Ses jambes tremblaient, il n'osait pas approché de peur que cela tourne mal. Voyons.... même si les inquisiteurs sont sujet à des excès de zèle... nous sommes à Evalis ! Cela ne peut pas être si grave que ça en à l'air ?? Un peu de courage Castiel ! Tu n'as qu'à t'avancer et expliquer que tout ceci est un quiproquo. Cela pourrait éviter beaucoup d'ennuis à ton confrère !

Oui. Il allait faire ça. C'est une bonne idée. Il commença à avancer d'un pas. Mettre un pied dans cette lueur aussi sombre que les abîmes...

« -Ne t’en fait pas…je serais clément. »

Ouuu alors. Le conflit se réglait de lui-même ! Et il n'avait plus à intervenir haha. Pourquoi se risquer à tenter le diable lorsque............
Un bruit.
Ce bruit.
Sacrebleu.

Il plaqua sa main devant sa bouche. Comme voulant cacher sa respiration. Son cœur encore en vie se mit à battre plus vite, la panique gagnant ce corps. Il poussa un petit cri étouffé. Oh non ! Un meurtre venait d'avoir lieu et il aurait pu l'éviter !! Dieu allait le punir pour cela ! Le courage est une vertu qu'il se doit de posséder s'il veut embrasser les préceptes du seigneur !

Lorsqu'il vu le meurtrier sortir de la ruelle, il fut tétanisé. Tremblant, il déglutit avant de jeter un coup d’œil. Un combat contre lui-même. Il avait peur de ce qu'il allait voir et...
Se retrouva face à un corps finissant de pourrir. Sa chair se dissipaient à vu d’œil dans un miasme démoniaque.

Il fit immédiatement un signe de croix, comme pour se laver de cette vision et se protéger.

« -Que Dieu nous protège ! Un démon en ces murs ? C'est impossible ?! Ca ne se peu pas ! Au sein même de l'Ordre !! »

Lui qui avait cru en ce bon prêtre s'était fait berner comme un bleu ! Et ce suppot de Satan lui avait dit qu'il était intéressant ? PLUS JAMAIS ! Ou peut-être qu'il ne le pensait pas et avait dit cela pour s'attirer ses bonnes grâce... dans ce cas ça voulait dire qu'il était fade ? Non, mais ça aussi c'était vexant !

Il se retourna immédiatement vers l'inquisiteur, ses yeux allant des restes de poussières au guerrier. Un frisson le parcouru.
Danger. Si cet homme savait ce qu'il était, il n'hésiterait pas à l'occire au nom de Dieu. Il n'est pas mieus que cette créature : Une Hérésie qui en'a pas lieux d'exister ni de respirer entre ces murs saint.

Mais pire encore. S'il y avait des démons au sein même du temple de la lumière. Cela voudrait dire qu'ils risquent tous d'être... corrompus. Que le but qu'ils suivent pourraient se faire noircir.
Et si cela venait de la magie ? Non, non..... calme toi Castiel. Inspire.......... voilà, tu es apaisé.
Il fallait juste qu'il se concentre. Il avait bien une question à poser à cet inquisiteur.

« -Comment as-tu su qu'il était un démon ? »

Dit-il avec calme avant que son stress et sa peur ne reviennent. Les gouttes de sueurs perlaient déjà sur son front. Roulant le long de sa peau et dessinant les traits de sa mâchoire. Oui. Son teint était livide. Les chevaliers l'avaient toujours trop impressionné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gravity-falls.forumactif.com/

Poursuite et rencontre à Evalis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evalis :: La Vallée des Rois :: Evalis :: Castel-Blanc-